Articles

des ambassadeurs
Nous recherchons des ambassadeurs et ambassadrices. Save a Life lance sa première collecte de Noël pour lever des fonds auprès du grand public. La campagne débutera le 22 novembre. Elle se terminera le 19 décembre.
Save a Life est financé à 85% par des dons institutionnels privés et nous souhaitons aujourd’hui diversifier les sources de revenus de notre association. Les ambassadeurs et ambassadrices intéressé·e·s devront lever un montant qu’i·elle·s auront décidé en faveur de Save a Life. Leur soutien va s’avérer très précieux pour la poursuite de notre mission et la réalisation de nos objectifs. Nous accompagnerons les volontaires avant, pendant et après la campagne. Nous offrirons des cadeaux aux plus motivés et à celles et ceux qui auront collecté le plus de dons. Il n’y a pas de petit montant. Chaque contribution est importante.
Inscrivez-vous via le formulaire https://fr.surveymonkey.com/r/82R6XZB
Nous vous remercions chaleureusement pour votre motivation et votre engagement.
Chaque don, aussi modeste soit-il, apporte sa pierre à l’édifice et contribuera à sauver des vies grâce à l’action des premier·ière·s répondant·e·s ! Quel que soit le montant levé, votre action en tant qu’ambassadeur contribuera à accroître la notoriété de Save a Life auprès du public genevois.
Si vous souhaitez en découvrir plus sur le réseau Save a Life : cliquez ici.

 

Léman Bleu

Hier soir, nous étions sur le plateau de Léman Bleu. C’est Sébastien Martin-Achard, le directeur de Save a Life, qui a répondu aux questions. L’émission nous a permis de reparler de la nouvelle borne solaire AIVIA SOLO. Mais nous avons aussi pu présenter le réseau Save a Life et faire un point sur cette année difficile. Merci à Léman Bleu de nous avoir accueilli! Nous apprécions chaque occasion de faire connaître le travail de notre association au grand public.

Regarder l’interview en entier

« En partenariat avec la commune d’Anières, Save a Life joue la carte du progrès technologique, avec l’installation d’une borne solaire pour la mise à disposition de défibrillateurs dans l’espace public. Le directeur de l’association, Sébastien Martin-Achard, nous l’explique: en cas d’arrêt cardiaque, les bénéfices d’une défibrillation précoce sont indiscutables. Lorsqu’une défibrillation intervient dans les trois à cinq premières minutes après le malaise, les chances de survie peuvent atteindre les 50 à 70%, voire plus. Il rappelle aussi les bons gestes à avoir si l’on se retrouve un jour dans une situation délicate, à savoir celle de témoin principal d’un malaise, à la plage par exemple. Certains actes à effectuer peuvent être impressionnants, mais ils sont tellement importants. Osez pratiquer les gestes de premier secours! encourage-t-il. »

 

 

conseils en alimenation

01.09.2018