Articles

Ville de Genève

La Ville de Genève s’engage aux côtés de Save a Life

La Ville de Genève signe un partenariat avec le réseau Save a Life

La Commune et Swiss Emergency Responders Association (SERA) ont signé une convention de partenariat concernant le projet Save a Life.

Chaque année, 400 personnes sont victimes d’un arrêt cardio-respiratoire (ACR) à Genève. En moyenne, il  faut compter dix minutes avant l’arrivée des secours ; or chaque minute passée sans massage cardiaque diminue de 10 à 12 % les chances de survie. Malheureusement, il est rare que des témoins entament une réanimation cardiaque avant l’arrivée des secours, le plus souvent par peur de mal faire. Des gestes simples, à la portée de toutes et tous, permettent pourtant de sauver des vies.

Un réseau pour sauver des vies

C’est pour améliorer cette situation que SERA a inauguré, en 2019, le projet Save a Life : un réseau de premier·ière·s répondant·e·s formé·e·s pour agir en cas d’arrêt cardiaque et alarmé·e·s par le 144 grâce à l’application pour smartphone Save a Life. Cette dernière permet de définir quels sont les premier·ière·s répondant·e·s les plus proches de la victime et ainsi de garantir une intervention rapide. Des défibrillateurs sont également répertoriés sur la cartographie de l’État de Genève et disponibles via l’application.

Un nouveau partenaire de taille

La Ville de Genève comporte la plus forte densité de population du canton et plus de 40 % des interventions Save a Life ont lieu sur son territoire. Par ailleurs, la commune est l’un des plus importants employeurs du canton. Ce nouveau partenariat devrait ainsi permettre d’augmenter significativement le nombre de premier·ère·s répondant·e·s au sein du réseau Save a Life, en permettant aux employé·e·s de la Ville d’intégrer le réseau et de répondre aux alarmes durant leur temps de travail, sous certaines conditions. Le partenariat permettra également de répertorier les défibrillateurs de la Ville de Genève sur la cartographie officielle du Canton. Cette cartographie des défibrillateurs est accessible par les centrales d’urgence et l’application Save a Life. SERA et la Ville de Genève se réjouissent donc de la mise en œuvre de ce partenariat, qui devrait contribuer à augmenter la rapidité de prise en charge des victimes d’arrêt cardiaque à Genève et sauver plus de vies.

A propos de Save a Life

Save a Life compte aujourd’hui près de 2’000 premier·ère·s répondant∙e·s inscrit∙e·s sur l’application dans le Canton de Genève. En 2021, dans 76.5 % des interventions pour arrêt cardiaque, un·e premier·ère répondant·e était présent·e sur site. En moyenne, le réseau de premier·ère·s répondant·e·s de Save a Life est alerté 13 fois par mois.